Partager :

Expédition et Objectifs

Après un premier bilan alarmant lors de la Race for Water Odyssey réalisée en 2015, le constat est clair, les « îles de plastique » n’existent pas, aller collecter les déchets plastiques en mer s’avère être une utopie. Au cœur des océans s’étend une « soupe » de microplastiques qui vogue au gré des gyres océaniques. « Nous avons très rapidement pris conscience que la solution est à terre. Il faut absolument empêcher les déchets plastiques d’atteindre les océans », explique Marco Simeoni.

Cette année, Race for Water repart autour du monde avec cette nouvelle Odyssée, afin de proposer des solutions pour la préservation des océans. « En 2015 nous étions dans le constat, démunis face à l’ampleur du problème de la pollution plastique des océans. Avec cette Odyssée 2017-2021 à bord de notre navire à propulsion mixte solaire-hydrogène-kite, nous souhaitons démontrer que des solutions durables existent grâce à des technologies innovantes, pour préserver les océans. ». 

 

Nos quatre objectifs

  1. Promouvoir des solutions innovantes capables de transformer les déchets plastiques en ressources énergétiques (machine développée avec notre partenaire ETIA et dont le projet pilote se réalisera à l’automne 2017)
  2. Accélérer la transition énergétique par la mise en valeur de la propulsion mixte solaire-hydrogène-kite de notre navire ambassadeur
  3. Contribuer à la science en accueillant à bord du navire des équipes internationales de chercheurs et des pro- jets pédago-scientifiques
  4. Sensibiliser les décideurs ainsi que le grand public et les jeunes générations