Partager :

Share

Fédérer le plus grand nombre autour de ces problématiques

 

L’éducation est le point de départ de l’engagement et de la responsabilisation de chacun. Un de nos rôles majeur étant de mener des actions de sensibilisation à l’importance de la préservation de l’eau et plus particulièrement des océans. Race for Water a pour ambition de mobiliser le grand public mais aussi les leaders d’opinion sur l’extrême urgence de la lutte contre la pollution plastique. Pour ce faire, plusieurs formats sont déployés :

 

L ' O D Y S S É E   D E   L ' E S P O I R 

Le navire solaire Race for Water, avec ses 300m2 d’espace à vivre, est une plateforme pédagogique permettant d’ouvrir le débat sur la pollution plastique des océans mais aussi un laboratoire itinérant et un support pour la promotion d’une solution de valorisation des déchets en fin de vie. Ce navire a pour mission de porter les messages de la Fondation aux quatre coins du globe (blog de l'Odyssée).

 

 
 
D E   L A   S E N S I B I L I S A T I O N  
D E S   J E U N E S   G É N É R A T I O N S 
Grâce aux outils pédagogiques développés par la Fondation, comme le kit pédagogique : « Quand Titeuf apprend aux enfants comment préserver l’une des ressources les plus précieuses de la planète : l’eau. », nous incitons les jeunes générations à agir concrètement pour préserver l’eau et les océans.

Notre programme éducatif est déployé dans des écoles suisses, et à l’international durant notre Odyssée, afin d’élargir l’impact de l’action pédagogique et de sensibiliser à grande échelle.

Les thèmes abordés aurpès des jeunes générations illustrent les conséquences de la présence des déchets plastiques dans les océans sur les animaux et végétaux marins. Ces interactions aident également enseignants et élèves à prendre conscience du temps de décomposition des déchets et les encouragent à s’impliquer dans l’exercice du tri des déchets plastiques.

Enfin, nous abordons la fameuse règle des 5R contre la pollution plastique et apportons quelques idées d'écogestes à rammener à la maison :

REFUSER l’inutile et REDUIRE le superflu afin de diminuer la production de déchets
RÉUTILISER et REPARER ce qui peut l’être afin de prolonger la vie des produits
RECYCLER quand c’est possible et donner une seconde vie aux produits du quotidien

 

D E S   I N T E R V E N T I O N S   P U B L I Q U E S

Attirer l’attention des décideurs est crucial afin de faire évoluer les réglementations en faveur de la préservation des océans, nous participons régulièrement à des grandes conférences internationales. L’Odyssée 2017-2021 nous mène également là où l’écho médiatique est puissant pour impacter une large audience lors d’évènements à portée internationale.

De plus, nous participons à des conférences en Suisse ou à l’étranger, proposons des projections et des expositions à l’attention d’entreprises privées ou autres fondations. 

 

 

 

 

 

D E S   E X P O S I T I O N S   I T I N É R A N T E S 

Avec nos expositions itinérantes créées à partir de nombreuses images collectées durant l’Odyssée 2015 nous témoignons de l’ampleur de la catastrophe et de son impact réel sur les populations locales. 

Illustration :  exposition de photographies « Préservons nos océans » le long du Quai Wilson à Genève en 2017.

 

 

 

 

 

D E S   D O C U M E N T A I R E S

Le film « Notre conscience plastique » réalisé par Peter Charaf, mediaman de la Fondation, raconte l’histoire humaine de la première expédition Race for Water. Il est actuellement disponible et des séances en salles ont été organisées dans différents cinémas suisses.

 

R A P P E L   D E S   É V É N E M E N T S   D E   2 0 1 5

  • COP 21 avec la présence du navire solaire Race for Water, amenant symboliquement l’océan à la COP 21. La Fondation Race for Water devient un nouveau membre de la Plateforme Océan et Climat (POC).
  • Exposition universelle de Milan 2015 « Nourrir la planète, Énergie pour la vie » comme thématique centrale, accompagné d’une exposition pédagogique et artistique sur la pollution de l’eau.
  • Nations Unies à New York en 2015 avec une participation à deux conférences organisées par l’UNEP (Programme des Nations Unies pour l’Environnement) autour de la problématique des déchets plastiques.