Partager :

Learn

Contribuer à l'avancée des connaissances scientifiques

À travers le programme LEARN nous contribuons à l’avancement des connaissances scientifiques sur la pollution de l’eau par les plastiques dont les conséquences sont encore largement méconnues.

En 2015, la première Odyssée a permis d’établir un état des lieux de cette pollution et d’initier des études scientifiques dont les résultats seront publiés en 2017. Les thèmes de recherche sont basés sur l’étude des macro-déchêts et des microplastiques collectés sur les plages situées au cœur des « gyres » des océans Atlantique, Pacifique et Indien.

Les études des microplastiques sont menées en collaboration avec différentes universités et haute école en Suisse et en France : L’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) étudie la typologie, qualité et concentration des micro plastiques récoltés; la Haute École d’Ingénierie de Fribourg (HEIA) analyse les micropolluants adsorbés par les microplastiques ; et l’Université de Bordeaux, en France, examine les effets éco-toxicologiques des microplastiques sur des cellules et des embryons de poissons.

Les macro-déchets (> 2,5 cm) ont également été identifiés et quantifiés sur place. Des cartographies ont pu être réalisées à l’aide d’un drone senseFly, et en collaboration avec les Universités de Duke et de l’Etat de l’Oregon.

Sur sa nouvelle Odyssée (2017-2021), Race for Water poursuit son engagement contre ce fléau environnemental et mettra à nouveau l’accent sur la compréhension de cette pollution avec des axes de recherche tels que:

  • La quantification de la pollution plastique
  • L’impact des débris plastiques sur les écosystèmes
  • La dégradation et toxicité du plastique
  • Les effets écotoxicologiques des micro plastiques sur les chaînes alimentaires et la santé humaine

 

Une plateforme nommée Water Guardian Experts

Suite à sa première Odyssée, la fondation a également initié une plateforme de communication pour permettre d’échanger sur la problématique de la pollution plastique à l’international. Cette plateforme rassemble aujourd’hui toute une communauté d’experts rencontrés principalement durant l’expédition: chercheurs, organisations, associations, institutions, gouvernements, entrepreneurs et industriels.