Partager :

Race for Water présent au Trophée Mer et Montagne

01.02.2018 Fondation

 

Mardi 30 janvier dernier, la Fondation Race For Water s’est rendue au Trophée Mer et Montagne à St-Gervais afin de parler de la pollution plastique des océans. Un événement organisé par notre Ambassadeur Eric Loizeau, qui rejoindra ensuite le navire de la Race for Water Odyssée à Panama.

Des marins qui s’affrontent sur des épreuves de ski dans les Alpes, un mariage improbable ? Pas pour l’ambassadeur de la Fondation Race for Water Eric Loiseau, marin et alpiniste de renom. Pour la 25ème année consécutive il a organisé à St-Gervais dans les Alpes françaises, une compétition alliant mer et montagne. François Gabart, vainqueur du Vendée Globe et Bouchra Baibanou, première femme marocaine ayant gravit l’Everest, prenaient part à l’événement. À l’occasion de la soirée du 30 janvier, la préservation des océans était au cœur des discussions. Invité à prendre la parole sur la thématique de la pollution plastique, Frédéric Sciacca, responsable technique et scientifique de la Fondation Race for Water, a présenté les missions et projets de cette dernière. Ses impressions.

A St-Gervais, tous le village était rassemblé autour du Trophée Mer et Montagne (crédit photo / TMM)

 

« Tous les marins ou alpinistes avec qui j’ai échangé à la suite de ma présentation étaient déjà très sensibles à la pollution plastique, que ce soit au sein des océans ou en montagne », dit Frédéric Sciacca. Dans son discours, le Maire de St-Gervais a même fait un parallèle entre les déchets cachés par la neige ou dans les profondeurs océaniques. « Cependant, une fois la neige fondue les déchets réapparaissent aux populations locales. Tout comme le font les plastiques océaniques qui viennent s’échouer de manière massive et incontrôlable sur les plages du monde entier », explique Frédéric.

Des équipes intergénérationnelles (crédit photo /TMM)

 

D’autre associations ont été conviées à prendre la parole aux côtés de la Fondation : Maewan qui mène des projets sociaux éducatifs au but environnemental dans des régions défavorisées ou l’aventure Under The Pole, attestant grâce à des photographies sous-marines de la fragile beauté de l’océan Arctique. Des interventions qui témoignaient d’un objectif commun de sensibilisation à l’importance de la préservation de l’environnement. En plus de cet effort, la Fondation Race for Water s’est donné l’objectif de proposer des solutions technologiques innovantes afin d’agir concrètement contre la pollution plastique des océans. « Avoir la chance de participer à ce genre d’événements, de rencontrer des gens motivés qui agissent dans leur quotidien est une satisfaction immense. La Fondation Race for Water est porteuse d’un message d’espoir que d’autres souhaite partager aussi et c’est ensemble que nous réussirons. Merci Eric Loiseau pour ce bel événement », conclut Frédéric.